Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Plaisance Pernety, Agence immobilière PARIS 75014

L'actualité de CENTURY 21 Plaisance Pernety

PARIS "PIETON"

Publiée le 20/02/2018

EXPERIMENTATION DE CARREFOURS SANS FEU 

 

Initiée il y a deux mois dans le 14ème arrondissement, l’expérimentation de suppression des feux tricolores de signalisation dans six carrefours du quartier entre les rues Losserand, du Château, et Didot seront "camouflés, remplacés par des capteurs et autres caméras, qui mesureront les flux de circulation, la vitesse le bruit et la pollution".

La règle de la priorité à droite s’applique.  

 

 LES MESURES D'ACCOMPAGNEMENT

Issues de la concertation, plusieurs mesures d’accompagnement seront mises en œuvre au cours de l’expérimentation afin d’accompagner ce changement :

- Limitations de vitesse complémentaires à l’entrée des carrefours (+ arrêtés correspondants) ;

- Déploiement d’un marquage au sol « Attention école » sur la chaussée, devant l’école rue du 69, rue de l’Ouest ;

- Création de zones motos ou de stationnement vélo en amont des passages piétons, afin d’accroître la visibilité des carrefours ;

- Rénovation des passages piétons et bandes podotactiles, pour les personnes aveugles et malvoyantes ;

- La Direction de la Voirie et des déplacements (DVD) de la Ville de Paris propose d’accompagner la démarche relative aux personnes malvoyantes par une mission dédiée avec une instructrice de locomotion ;

- La présence d’ilotiers aux abords des écoles, afin d’accompagner les enfants lors des traversées piétonnes ;

- L’apprentissage des enfants des écoles, en lien avec le commissariat, des traversées piétonnes dépourvues de feux de signalisation ;

- La possibilité de déployer les passages piétons innovants « 3D » aux carrefours à l’angle des rues Gergovie/Losserand et Pernety/Losserand, afin d’accroître la visibilité des traversées concernées par l'expérimentation d'abandon de feux tricolores, si la concertation va dans ce sens. 

 

 

POURQUOI CETTE EXPERIMENTATION ?

Il s'agit "d'apaiser la ville", d'améliorer la sécurité routière, de diminuer le bruit et de lutter contre la pollution atmosphérique. Il est en effet avéré que la vitesse de circulation diminue quand les feux disparaissent et que les conducteurs sont plus attentifs. Par ailleurs, il apparaît que les arrêts et redémarrages fréquents font augmenter la consommation de carburant des voitures, "de même que l'abrasion des plaquettes de frein, l'usure des pneus et des revêtements, responsables de 20% des émissions parisiennes de particules fines", indique l'hebdomadaire en s'appuyant sur une étude d'Airparif. 

Les feux tricolores sont la cause de 10 000 accidents par an, 1 500 blessés hospitalisés et environ 150 décès. Plus de la moitié des accidents faisant intervenir au moins un piéton ont eu lieu au cours de la traversée sur passage piétons équipé en feux. Les carrefours sans feux sont plus sûrs, précisément parce que les usagers deviennent plus vigilants face au risque d’accident : ils surveillent le comportement des autres usagers. 

 

DES RÉSULTATS SPECTACULAIRES !

Si l'expérience dans le 14e arrondissement est concluante, d'autres "extinctions des feux" seront mises en œuvres dans tous les arrondissements. La Ville pourrait ainsi réaliser des économies, l'équipement d'un carrefour s'élevant à 150.000 euros et son coût de maintenance annuelle oscillant entre 2.500 et 4.000 euros par an. 

Les résultats sont à chaque fois "concluants, voire spectaculaires. "Les usagers, piétons comme automobilistes, gagnent du temps, même si les voitures roulent moins vite. Le bruit diminue de deux à trois décibels, surtout la nuit, avec moins de redémarrages, d'accélérations et de décélérations. Et le nombre d'accidents baisse d'environ 25%, notamment les accidents graves", explique Christophe Damas, chargé d'études au Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement).